15 déc 2009

Socio – corrigé du devoir maison

Posted by samuel

Corrigé du DM « Les enjeux sociologiques de la réforme du lycée »

 

I . Points de méthodologie.

 

A . La construction du raisonnement

- Établir une problématique à partir d’un sujet descriptif

Resituer le sujet dans son contexte = discours du 13 octobre + suite aux réformes Darcos de 2008-2009.

Se demander ce qui pose problème ou qui doit être interrogé à travers ce sujet. Le terme « enjeux sociologiques » appelle en effet un raisonnement relatif aux mécanismes sociaux à l’œuvre dans l’institution lycéenne et qui risquent d’être modifiées.

Adopter un point de vue sociologique, d’analyse, et non politique, d’opinion.

- Type de plan

Aspects positifs / négatifs

Différentes interprétation selon les théories de la socialisation : fonctionnalisme / individualisme / interactionnisme

Thématique

B . Contenu et connaissances.

- Ne plus raisonner comme un élève mais comme un potentiel acteur voire décideur éducatif

penser à aux enjeux globaux des problèmes plus qu’au bien-être des lycéens = la possibilité de s’investir dans un engagement associatif dès 16 ans n’est pas seulement intéressant du point de vue de l’élève mais implique l’ouverture vers de nouveaux cercles de socialisation et le passage plus rapide vers une socialisation secondaire.

Envisager le point de vue de l’enseignant autant que celui de l’élève. Est-il par exemple formé et apte à encadrer des séances d’accompagnement ? Les vacances scolaires sont-elles véritablement le lieu de la mise en place de séances de rattrapage ?

Envisager le lycéen comme un acteur du système, c’est-à-dire comme un individu pris dans des logiques sociales. On peut par exemple se demander si le choix laissé dans l’orientation traduit réellement une plus grande liberté individuelle ?

- Bien justifier ses arguments

par le recours aux théories sociologiques. Ne pas parler du fonctionnalisme sans en expliquer les grands principes ou sans faire appel à l’un des auteurs de ce courant, tel E. Durkheim.

par le recours aux données et aux enquêtes sociologiques. Ne pas mentionner le fait que «il est bien connu que l’on parle très mal les langues étrangères en France » sans avoir recours aux comparaisons que nous fournit l’appareil statistique de l’Union Européenne

citer les passages précis du projet de réforme que l’on souhaite traiter dans un paragraphe. Ne pas mentionner l’augmentation des heures de classe d’un élève alors qu’elles sont en diminution (27h) ou que les enseignants devront faire moins ou plus d’heure (l’accompagnement scolaire fait partie du service de l’enseignant, relatif à sa qualification : 18h / certifié et 15h / agrégé)

- Ne pas hésiter à aller chercher des éléments dans d’autres parties du cours ou dans d’autres sources d’information

Parler de la reproduction sociale et du choix des individus

Des élèves à la marge, tels que les handicapés ou ceux en difficultés scolaires

L’origine et la mission de l’institution qu’est le lycée.

C . Points particuliers.

- Orthographe et la syntaxe… Il peut être facilement agaçant pour un correcteur de voir un élève se plaindre du niveau des langues étrangères, dans une copie qui ne respecte que très approximativement les codes de la langue française…

- Les concepts tels que l’Etat et l’Homme prennent toujours une majuscule

- Luc Chatel est bien l’actuel ministre de l’éducation nationale, et non Xavier Darcos, depuis le remaniement ministériel du 23 juin 2009 !

 

II . Éléments de réflexion pour une correction.

 

Introduction :

- Projet de réforme est présenté par Nicolas Sarkozy dans son discours. Il y évoque un ensemble de mesures qui sont une nécessité relativement à la situation du lycée. Certes l’idée d’une réforme du lycée n’est pas nouvelle, cf. Darcos. Mais qu’est-ce qui fait l’originalité de celle-ci ?

- A quels impératifs sociaux cherche-t-on à répondre avec cette réforme ? Qu’est-ce qui en fait le caractère d’urgence au vu de la situation actuelle ? Les mesures proposées permettent-elles de répondre à ces problèmes ? Dans ce cas, quelles sont les conséquences de celles-ci sur le fonctionnement social de l’institution scolaire ?

- Annonce du plan.

A . Rupture et continuité des schèmes sociaux structurants.

- Une intégration accrue de l’élève au sein de son environnement. Cf. Action associative, accroissement de la pratique des langues, possibilité de faire des stages en entreprise, interaction accrue vis-à-vis des personnels éducatifs.

- Un régulation toujours marquée par la présence de cadres scolaires, malgré la possibilité d’en changer. Cf. Maintien des filières séparées (contrairement à Darcos), disciplinarisation encore accrue (disparition de l’histoire-géo en term S, des maths en 1ère L).

- Des professeurs moins marqués par leur discipline que par leur fonction sociale.

B . La promotion de l’individualisme.

- La responsabilisation de l’élève. Cf. Choix de son orientation, prise en compte de ses activités extra-scolaires (« livret de compétences »), éviter le redoublement.

- Sortir l’individu de ses déterminismes sociaux-culturels. Cf. développement des outils culturels, nomination d’un référent culturel, accompagnement permettant de remplacer les parents pour les devoirs.

- Favoriser l’échelon local à travers le développement de la notion de projet d’établissement.

C . La persistance des mécanismes de reproduction scolaire.

- Une reproduction toujours à l’œuvre : le choix ne doit pas masquer les déterminismes sociaux qui les président. Cf. Bourdieu

- Une formation des enseignants qui n’accompagne pas ce processus. Cf. mesures actuelles sur la mastérisation.

- Un manque de cohérence vis-à-vis de l’ensemble du système éducatif. Cf. la théorie du changement éducatif chez Durkheim comme une action globale

Conclusion:

- Des enjeux sociologiques qui débordent le cadre strictement éducatifs pour s’intégrer pleinement dans les rouages plus vastes des mécanismes de la sphère sociale.

- C’est pourquoi on retrouve là une logique plus politique qu’éducative, où l’accent idéologique (l’individualisme) efface l’échelle des priorités éducatives

- Traduit une certaine forme de consensus politique autour de la remise en cause de la notion d’égalité. Cf. Rosanvallon et La nouvelle question sociale.

Subscribe to Comments

One Response to “Socio – corrigé du devoir maison”
  1. It took me a long time to search on the net, only your site explain the fully details, bookmarked and thanks again.

    - Laura

     

    Online Form

Leave a Reply

Message: