I. B. Les différents âges de la vie

I. B. Les différents âges de la vie

B . Les différents âges de la vie et le problème de l’enfance

(séance 3 -05.10.10 + séance 4 – 12.10.10)

 

Introduction

 

-   La question de la maturité et ses différents critères

-   Problèmes liés à la définition de critères fixes de la maturité

-   La problématique des âges et des passages de la vie

 

I . De l’enfance à l’âge adulte.

 

-   Citation de Descartes (Discours de la méthode, « 1ère partie »)

-   Citation de Montaigne (Essais, « De la coutume et de ne changer aisément une loi reçue »)

 

          a . Une double étymologie.

-   Infans, infantis (latin).

-   Pais, paidos (grec).

-   L’enfant une réalité de droit : actualité des la double étymologie.

          b . L’enfant : un adulte incomplet ?

-    Retour sur l’état de nature et la nécessité du contrat social chez Rousseau (Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes).

-   L’analogie du cheminement individuel et de l’évolution de l’humanité

-   La nécessaire distinction : éducation négative / éducation positive (Rousseau, Lettre à Mgr de Beaumont)

          c . La vision positive de l’enfance.

-   Maria Montessori et la mise à disposition d’une « ambiance révélatrice » comme pédagogie du respect de l’enfant (Les étapes de l’éducation).

-   Actualité de la pédagogie Montessori

 

II . Au-delà de la dichotomie enfant/adulte.

 

          a . Dewey et le méliorisme.

-   L’éducation et le continuum de l’expérience.

-   L’éducation tout au long de l’existence.

-   Croissance, progrès, intelligence.

          b . Freire et la pédagogie de l’autonomie.

-   Présentation de l’activité pédagogique de Freire.

-   De l’aliénation à la conscientisation des opprimés.

-   L’être humain et ses besoins comme base de la relation pédagogique.

          c . Un problème pour la philosophie.

-   La philosophie se base encore et oujours aujourd’hui sur cette dichotomie…

-   … Pourtant, il y a absence d’une philosophie de l’enfant.

-   Le cas de la philosophie avec et pour les enfants à travers la littérature jeunesse.

 

Conclusion de la séance

 

Bibliographie de la séance (*** = à lire en priorité) :

 

-   Manuels :

*** « Chapitre II : Images de l’enfance, fantômes de la maturité », in DROUIN-HANS (1998)

ou

*** « 3. La question de l’enfant », in BLAIS, GAUCHET & OTTAVI (2003)

-   Lectures complémentaires :

*** DEWEY, John, « Chapitre 1 : l’éducation comme nécessité biologique », in Démocratie et éducation, Paris, L’âge d’homme, 1983 (1916 pour l’édition originale américaine).

FREIRE, Paulo, Pédagogie des opprimés, Paris, La découverte, coll. « PCM », 1982 (1969 pour l’édition originale brésilienne).

MONTESSORI, Maria, Les étapes de l’éducation, Paris, Desclée de Brouwers, 2008 (1936 pour l’édition originale italienne).

 *** ROUSSEAU, Jean-Jacques, Lettre à Mgr de Beaumont, in Oeuvres IV, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la pléïade », 1969 (1762 pour l’éditions originale). [disponible sur http://alain-leger.ifrance.com/docs/Rousseau.pdf ]

-   Références citées en littérature jeunesse :

* HAMRAOUI, Eric, La philo sort de la bouche des enfants, Paris, Eyrolles, 2009.

[Livre paru récemment. L'auteur, qui est également professeur de philosophie, relate une série de discussions avec sa jeune fille. Il essaye ensuite d'en comprendre le raisonnement et d'en trouver les racines philosophiques. Un très beau livre, nourri par de nombreuses et judicieuses citations]

* KORCZAK, Janusz, Le roi Mathias 1er, Paris, Gallimard, coll. « Folio junior », 2004 (1923 pour l’édition originale polonaise).

[Livre écrit par l'un des plus grands pédagogues du XXe siècle. Ce livre est destiné à un public d'enfants, et plus particulièrement d'enfants sachant lire seuls et possédant un bon niveau de lecture en raison de sa longueur. Ce livre est conçu comme une vaste métaphore des aventures de l'enfance ayant pour objectif d'aider l'enfant à grandir

* LALANNE, Anne, Faire de la philosophie à l’école élémentaire, Paris, ESF, coll. « Pratiques & enjeux pédagogiques », 2002.

[Petit livre très intéressant où l'auteur relate et explique la manière dont elle mène des ateliers de philosophie auprès d'enfants. Livre présentant à la fois un aspect réflexif et un aspect pratique. A conseiller pour ceux qui souhaiteraient mettre en place ce genre d'ateliers]

* LIPMAN, Matthew, La découverte d’Harry Stottlemeier, Paris, Vrin, 1978 (1974 pour l’édition originale américaine)

[Livre désormais classique, bien que trop peu connu, conçu pour être lu avec les enfants afin d'entamer une réflexion philosophique. Ce livre retrace, sous forme d'histoire pour enfants, les grands schèmes de la réflexion philosophique et en particulier de la logique. A conseiller pour ceux qui souhaiteraient découvrir ou faire découvrir la philosophie sous une forme plus ludique]

* STIEGLER, Bernard, Des pieds et des mains, Paris, Bayard, coll. « Les petites conférences », 2006.

[La collection, dont est issu ce livre, publie des conférences données par de très grands scientifiques devant un public d'enfants, ainsi que les questions/ réponses de ceux-ci. Il en résulte une vision généralement plus abordable, mais néanmoins intéressante, des réflexions menées par les penseurs contemporains sur les grands thèmes de la philosophie. A consulter selon les thèmes et vos réflexions du moment]

 

Voir également les albums publiés par les éditeurs pour la jeunesse, par exemple ceux de L’école des loisirs. (Vus en cours : Max et les maximonstres de Maurice SENDAK, Et pourquoi ? de Michel VAN ZEVEREN, Bon appétit! Monsieur Lapin de Claude BOUJON, Elmer de David McKEE)