I. A. Définitions de l’éducation

I. A. Définitions de l’éducation

1ère partie : qu’est-ce que l’éducation ?

  

A . Définitions de l’éducation

(séance 2 – 28.09.10 + séance 3 – 05-10-11)

 

Introduction

 

-   Problématique de la 1ère partie

-   Problématique de la séance

 

I . L’éducation et son dépassement philosophique.

 

          a . Eléments de définition : « Qu’est-ce que l’éducation ? »

-   A partir des définitions données par les étudiants.

-   A partir des définitions données par certains auteurs.

-   Le constat d’une pluralité de définitions.

          b . Du terme approprié : éléments d’étymologie.

-   éducation

-   instruction

-   formation

-   enseignement

-   apprentissage

          c . Un cas pratique de réflexion et de définition : la sanction

-   Les différents « types » de sanction

-   Leurs racines philosophiques

 

II . Une anthropologie du sujet.

 

          a . L’Homme : un animal comme les autres ?

-   Le dressage et les capacités animales

-   Le cas des enfants sauvages ou autistes

-   L’innovation dans la transmission (Marx, Capital, Section III chapitre 7)

          b . La nature morale de l’Homme et la capacité à s’améliorer.

-   Varron et les 288 définitions du Souverain Bien

-   Kant et l’universalité du sens moral

-   Hobbes et la socialisation comme apprentissage de la moralité

          c . Solipsisme et altérité dans l’apprentissage.

-   L’idéalisme de Kant

-   L’intéraction interindividuelle chez Hegel et Sartre

-   Le besoin d’autrui

 

III . La dimension sociale de l’apprentissage

 

          a . Toute théorie de l’éducation aboutit à une théorie politique

-   Kant et le cosmopolitisme

-   Rousseau et le Contrat Social

-   Spinoza et la démocratie comme vecteur de partage des connaissances

          b . Toute relation d’apprentissage est une relation de type politique

-   Tyrannie

-   Despotisme éclairé

-   Démocratie

-   Communisme

-   Anarchie

          c . La nécessité d’un point de vue systémique

-   Métaphore de l’arbre

-   (adaptation de « l’arbre de la connaissance » de Descartes)

 

Conclusion de la séance

 

Bibliographie de la séance (*** = à lire en priorité) :

 

-   Manuels :

*** « Chapitre I : Ce qu’éduquer veut dire », in DROUIN-HANS (1998).

ou

*** « I . La question de l’éducation comme question philosophique », in BLAIS, GAUCHET & OTTAVI (2003).

-   Lectures complémentaires :

FOUQUIE, Paul, Dictionnaire de la langue pédagogique, Paris, PUF, 1971.

*** MALSON, Lucien, Les enfants sauvages, Paris, 10/18, 1964. (en particulier le chapitre « Les trois espèces d’homines feri et leurs plus célèbres exemples »)

[Voir également le texte de Jean ITARD : http://classiques.uqac.ca/classiques/itard_jean/victor_de_l_Aveyron/itard_victor_aveyron.pdf ]

MARX, Karl, « Section III chapitre 7″, in Le Capital, Paris, Les éditions sociales, 1969. [disponible sur http://classiques.uqac.ca/classiques/Marx_karl/capital/capital_livre_1/capital_livre_1_1/fichiers_MIA/Capital_1_1_s3.pdf ]

*** PRAIRAT, Eirick, La sanction. Petites méditations à l’usage des éducateurs, paris, L’Harmattan, 1997. (en particulier le chapitre « Rousseau, Kant, Durkheim et les autres »)