II. B. Les acteurs de l’institution scolaire

II. B. Les acteurs de l’institution scolaire

II. B. Les acteurs de l’institution scolaire

(Séance 8 – 16.11.10)

 

Introduction

 

-   Du système scolaires aux acteurs

-   Quelle est l’influence des acteurs sur le système ?

-   Quelles sont les facteurs exerçant une influence sur leur action ?

-   Retour sur la question de l’objet et du sujet en sociologie et mise en garde biographique

 

I . La formation des enseignants : un facteur déterminant.

 

          a . La longueur des études.

-   Les niveaux d’études requis pour accéder aux concours de recrutement de l’enseignement

-   Une tendance à l’allongement des études

-   Conséquences sur la sélection et les caractéristiques du futur public enseignant

          b . La spécialisation comme spécificité du système éducatif français.

-   Les épreuves des concours de recrutement

-   L’adaptation au programme d’enseignement

-   La place prédominante de l’érudition

          c . Le renouvellement des enseignants.

-   Une disproportion entre entrants et sortants

-   La stabilité du nombre d’élèves et le besoin d’enseignants

-   La place grandissante des non-titulaires

-   L’accroissement des disparités spatiales

 

II . Le rôle et l’influence sociale des enseignants.

 

          a . La transmission des savoirs : seul dénominateur commun ? (W. Waller, The Sociology of Teaching)

-   L’enseignant entre direction personnelle et institutionnelle

-   La classification des actions/réactions de l’enseignant

-   Une liberté vécue sur le mode de la contrainte ?

          b . Un vecteur de socialisation et d’individidualisation ? (Bourdieu & Passeron, La reproduction)

-   L’enseignant : clef de voûte du système éducatif durkheimien VS acteur stratégique boudonien

-   L’enseignant comme agent du « système d’enseignement institutionnalisé »

-   L’implicite de la préservation de l’habitus et de son « arbitraire culturel »

-   Lien avec la formation des enseignants comme facteur de reproduction

          c . Le moral des enseignants

-   Des conditions de travail qui se dégradent

-   Le pessimisme vis-à-vis de l’avenir du système éducatif

-    Une action pédagogique toujours vécue sur le mode de la vocation et de l’intérêt

 

Conclusion de la séance

 

Bibliographie de la séance (*** = à lire en priorité)

 

*** BOURDIEU, Pierre, PASSERON, Jean-Claude,  »Livre 1 : Fondements d’une théorie de la violence symbolique », in La reproduction, Paris, Minuit, coll. « Le sens commun », 1970.

*** DURU-BELLAT, Marie, VAN ZANTEN, Agnès, « Le métier d’enseignant », in Sociologie de l’école, Paris, Armand Colin, coll. « U », 2006 (2ème édition).

FOTINOS, Georges, Le climat des écoles primaires, Paris, MGEN, 2006. [disponible sur http://www.mgen.fr/fileadmin/user_upload/documents/Education/Reflexionssurlemonde/Climatecoles.pdf ]

FOTINOS, Georges, Le climat scolaire dans les lycées et les collèges, Paris, MGEN, 2006. [disponible sur http://www.mgen.fr/fileadmin/user_upload/documents/Education/Reflexionssurlemonde/Climatlycees.pdf ]

*** MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, « Les personnels », in Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, Paris, Ministère de l’Education Nationale, 2010.  [disponible sur http://media.education.gouv.fr/file/2010/73/2/9_Les_personnels_151732.pdf ]

WALLER, Willard, The Sociology of Teaching, New York, Wiley & sons, 1932.