III. B. L’éducation spécialisée

III. B. L’éducation spécialisée

III. B. L’éducation spécialisée

(Séance 10 – 07.12.10)

 

Introduction

-   Système éducatif et norme de socialisation

-   Cas de ceux qui ne répondent pas aux critères de cette norme

-   Réintégration ou différenciation ?

 

I . De l’impératif éducatif à une prise en charge spécifique.

 

          a . Le cadre constitutionnel et son évolution institutionnelle.

- Le texte de référence : l’article 13 du préambule de la constitution de 1946 : « La nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’État »

- Une progressive compréhension de l’anormalité : de Diderot à Jean Itard.

- L’obligation scolaire et l’intégration des « enfants arriérés » à la Belle Époque

- L’avènement de prises en charge adaptées de 1943 à 1975.

- La loi n°2005-102 du 11 février 2005 dite « loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »

           b . Le cas du handicap.

- Réalité statistique des élèves en situation de handicap dans l’Éducation Nationale

- La définition d’un Projet Personnel de Scolarisation (PPS)

- L’existence de plusieurs possibilités éducatives

- La possibilité d’une évolution et de changements au sein de ces cursus

- Une différence de degré concernant la finalité intégratrice, en fonction du type de scolarisation.

- Le constat d’une prise en charge et d’un accompagnement global offert par l’éducation nationale.

          c . Le cas de l’échec scolaire.

- L’exemple de l’accompagnement éducatif comme réponse institutionnelle.

- Une solution qui repose sur le volontariat.

- Les conséquences sur d’autres dispositifs non-institutionnels : l’exemple du Coup de Pouce à la Lecture et sa forte diminution récente.

- Un problème récurrent : le financement des dispositifs.

 

II . Aspects normatifs et réponses individuelles.

 

          a . L’individualisation des cursus et les logiques sociales à l’oeuvre.

- Une individualisation de plus en plus marquée.

- Pourtant on observe un régime dual entre la scolarisation ordinaire selon une logique collective et la scolarisation adaptée selon une logique individuelle

- L’existence d’une réelle possibilité de réadaptation en question.

- L’hypothèse d’une évolution vers un système de type finlandais exerçant un accompagnement personnalisé pour chacun.

- Le cas des élèves qui ne sont pas considérés comme « hors système » et qui pourtant pâtissent d’une organisation collective.

- Nouvel exemple d’une logique bourdieusienne de sélection à travers la reproduction.

- L’observation de la persistance d’un système normatif et de ses « marges » sociales via l’éducation

          c . De l’égalité à l’équité.

-   Zaffran et les trois impératifs de justice à l’oeuvre dans les politiques éducatives à destination des enfants handicapés.

-   « L’essentiel est de ne pas perdre de vue que l’irréversibilité de l’intégration scolaire à l’école ordinaire repose en grande partie sur la crédibilité de l’engagement de l’État et la défense sincère des enjeux de la loi par les gouvernements qui se succèderont. […] Il revient en fait à l’État de soutenir les efforts d’une collaboration jamais figée entre les différents champs, de faciliter le passage d’une institution à l’autre lors du projet d’intégration scolaire ou au terme de celui-ci » p. 130-131

-   Rosanvallon et le passage de l’égalité à l’équité.

 

Conclusion de la séance

 

Bibliographie de la séance (*** = à lire en priorité) :

 

FUSTER, Philippe, JEANNE, Philippe, « chapitre 1 : le handicap aujourd’hui : état des lieux » et « chapitre 2 : l’évolution idéologique et législative ou de l’exclusion à la scolarisation », in La scolarisation des enfants en situation de handicap, Paris, Berger-Levrault, 2009.

*** MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, « Chapitre 2 : L’accompagnement éducatif » et « Chapitre 4 : la scolarisation des élèves handicapés », in Rapport annuel des inspections générales, 2009. [disponible sur http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/104000483/0000.pdf ]

MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, « 1.6 La scolarisation des élèves handicapés », in Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, 2010, disponible sur le site : http://media.education.gouv.fr/file/2010/16/9/RERS_2010_152169.pdf

ROBERT, Bénédicte, Les politiques d’éducation prioritaire. Les défis de la réforme, Paris, PUF, coll. « éducation & société », 2009.

*** ZAFFRAN, Joël, Quelle école pour les élèves handicapés ?, Paris, La découverte, coll. « Alternatives sociales », 2007.